Lifting des bras en Tunisie

Le lifting des bras pratiqué en Tunisie est une intervention de la chirurgie esthétique qui permet de supprimer la peau en excès, qui se développe et s’accumule sur la face interne des bras.

En raison des nombreux mouvements effectués par les bras en longueur de journée, et aussi à cause d’une variation pondérale importante, et aussi à cause du vieillissement, il peut se développer sur la face interne des bras un affaissement de la peau. Ce relâchement cutané se manifeste par une peau excédentaire pendante sur les bras.

A cette peau en excès sur les bras, il peut parfois s’associer un excès de graisse, et dans ce cas, une liposuccion des bras seulement ne pourrait produire un bon résultat. D’où l’intérêt de recourir à un lifting brachial qui permettra en plus de la lipoaspiration, de raffermir les bras. Le

Prix d’un lifting bras effectué en Tunisie

Le prix du lifting bras en Tunisie est de 1650€. Ce montant permet au patient de bénéficier de l’intervention et d’un séjour de 5 jours en Tunisie.

Intervention Tarifs Séjour
Lifting des bras 1650€ 5 nuits et 6 jours


Déroulement de la chirurgie plastique des bras

Avant de faire un lifting des bras, un examen pré-opératoire est nécessaire. Celui-ci sera prescrit par le chirurgien.

Il est aussi recommandé de s’abstenir de fumer avant et après le mois qui suivront l’intervention. Car le tabac retarde la cicatrisation ou peut aussi entraîner d’autres complications comme la nécrose.

La prise de médicaments à base d’aspirine est aussi prohibée avant les 2 semaines qui précèdent l’intervention. Le type d’anesthésie déterminera si oui ou non le patient doit rester à jeun avant l’intervention.

Le lifting de la face interne du bras peut se dérouler aussi bien sous anesthésie générale que sous anesthésie locale voire aussi sous anesthésie vigile. Le type d’anesthésie est déterminé par l’anesthésiste lors des consultations pré-opératoires.

En fonction du résultat souhaité, des attentes du patient, le plasticien pourra adopter une technique qui lui convient et qui permet l’atteinte de ces objectifs chirurgicaux.

L’intervention peut commencer par la suppression des amas graisseux localisés sur les bras, en pratiquant une incision sur la face interne du bras.

Ensuite, pour l’ablation ou la résection de la peau excédentaire, le chirurgien aura le choix entre 2 types d’incisions qui détermineront la forme et l’emplacement des futures cicatrices. Il peut s’agir d’une incision longitudinale le long de la face interne du bras, d’une incision horizontale réalisée dans le pli de l’aisselle.

La longueur de l’incision verticale dépendra automatiquement de la quantité de peau disgracieuse à enlever. On retiendra aussi que le lifting des bras avec incision verticale est recommandé pour les patients marqués par un relâchement important de la peau des bras. La rançon cicatricielle est donc généralement importante et pousse la plupart des patients à solliciter le lifting des bras avec incision horizontale.

Ce type d’incision est principalement réservé aux personnes ayant un relâchement cutané modéré, et ne concerne le plus souvent que le tiers supérieur du bras. L’incision est alors réalisée dans l’un des plis de l’aisselle une fois que la liposuccion a été pratiquée. La peau en excès supprimée, une suture réalisée dans le creux de l’aisselle permet de faire une remise en tension de la peau. Cette cicatrice axillaire est moins visible et préférée par les patients, mais le résultat comparé à l’incision longitudinale est aussi limité.
Le lifting brachial peut aussi, sur le plan technique, combiner ces deux approches. La technique mixte du lifting des bras permet en effet de réaliser une incision verticale et une incision horizontale au cours de la même intervention.

Les suites opératoires du lifting des bras

Les suites opératoires d’une brachioplastie sont marquées généralement par l’apparition des ecchymoses et même d’un œdème. Ils se résorbent généralement après 10 ou 20 jours.

L’intervention n’entraînant pas de vives douleurs, les sensations de tiraillements ou d’élancements peuvent être vécues par les patients.
La reprise du travail après un lifting des bras est déterminée par l’activité professionnelle du patient. Pour le sport néanmoins, il est conseillé d’attendre 1 mois après le lifting brachial pour s’y remettre.

L’évolution de la cicatrisation permet d’obtenir une cicatrice définitive, discrète ou invisible après 1 an.

Résultat du lifting bras

C’est à l’issue de la fn de la période de cicatrisation que le résultat définitif du lifting des bras peut être apprécié, même si dès le 6 mois ce résultat est déjà satisfaisant.

Complications du lifting des membres supérieurs

Elles se résument le plus souvent à un hématome, une infection, un écoulement lymphatique, une nécrose cutanée, une perte passagère de la sensibilité ou un retard de cicatrisation.