Rhinoplastie en Tunisie

La rhinoplastie en tunisie désigne la chirurgie de correction esthétique et/ou fonctionnelle du nez. Dans un cas, elle permet de corriger les malformations ou déformations congénitales ou accidentelles du nez et dans l’autre, elle aide à améliorer les cas de déformations associées à des difficultés respiratoires. Autrement dit, contrairement à la chirurgie esthétique du nez dont le but est d’embellir l’aspect physique du nez, la chirurgie fonctionnelle du nez va permettre de corriger les problèmes de respiration nasale.

Quoi qu’il en soit, la chirurgie du nez est une intervention permettant le remodelage et l’embellissement du nez. Elle corrige tous les défauts du nez qu’ils soient congénital, liés à un traumatisme ou causés par le vieillissement.

La chirurgie du nez en fonction du type d’intervention, du problème ou du défaut à corriger, peut prendre une déclinaison nominale même si le terme générique demeurera la rhinoplastie. On parlera par exemple de rhinoplastie esthétique pour qualifier l’intervention ayant pour but l’embellissement externe du nez, de septoplastie pour qualifier la chirurgie de correction de la déviation nasale, de la septo-rhinoplastie pour identifier les deux objectifs au cours de la même intervention à savoir l’embellissement du nez et la correction de la déviation septale, la turbinoplastie pour présenter l’intervention ayant pour but la correction de l’obstruction nasale provoquée par une augmentation à l’intérieur du nez, des volumes du cornet ou ce qu’on appelle une hypertrophie des cornets. Le remodelage du nez peut se faire aussi de manière atraumatique, c’est-à-dire une chirurgie du nez sans cicatrices qui se fait donc par injection de produit de comblement comme l’injection de toxine botulique. On parle dans ce cas de rhinoplastie médicale.

Objectif et principe de la rhinoplastie

La chirurgie de correction du nez est une intervention qui peut être pratiquée aussi bien par les femmes que par les hommes. L’âge minimum requis pour une rhinoplastie est de 16 ans. L’intervention consiste à réaliser une incision dans le nez pour faciliter le remodelage des os et du cartilage. La peau devant s’adapter à la nouvelle structure osteo-cartilagineuse. Le but étant d’avoir à la fin de l’opération un nez remodelé mais qui garde un aspect naturel, et qui s’intègre parfaitement et harmonieusement dans le visage. Le nez ne doit pas donner l’impression d’avoir simplement été « ajouté » au visage.

Déroulement d’une rhinoplastie

Pour réaliser une plastie de correction du nez, il existe deux principales voies d’abord : la technique ouverte ou bien la technique fermée.

La rhinoplastie par voie ouverte consiste à réaliser une incision en forme de V inversé en travers de la cloison qui sépare les narines et qu’on appelle la columelle. D’autres incisions permettront ensuite de décoller la peau sur le nez. Ce type d’incision facilite l’accessibilité à la structure interne du nez. La symétrie du nez est mieux respectée avec cette rhinoplastie externe qu’avec la voie endonasale. Après l’exposition des cartilages, le rhinoplasticien peut procéder à une reconstruction du nez que ce soit par ostéotomie de réduction, par remodelage ou en le suturant. Une greffe des cartilages est possible au moyen de cette technique.

La rhinoplastie par voie fermée ou rhinoplastie par voie endonasale. C’est la technique la plus usuelle pour une rhinoplastie classique. Elle est appelée technique par voie endonasale parce que les incisions sont dissimulées dans les narines et que les cicatrices après la rhinoplastie sont invisibles. Cette technique est plus avantageuse pour la correction de la pointe du nez que la rhinoplastie ouverte. Car la peau et les tissus sont moins traumatisés.

Tout compte fait, il n’existe pas une technique unique pour une chirurgie de correction du nez. Chaque chirurgien adopte la technique qui lui convient la mieux, et dans le cadre d’une chirurgie esthétique personnalisée comme c’est le cas en Tunisie, la technique s’adapte selon le cas du patient. On ne peut donc pas recourir à la même méthode pour une mini-rhinoplastie que pour une rhinoplastie ethnique ou encore pour une rhinoplastie secondaire. La même technique ne sera d’ailleurs pas utiliser pour une résection de la bosse nasale que pour une ostéotomie d’avancement ou pour une greffe du nez.

Le type d’anesthésie utilisée lors d’une rhinoplastie est généralement une anesthésie générale. Mais pour limiter les saignements qui peuvent survenir après l’opération, le recours à une anesthésie locale grâce à un produit vasoconstructeur est parfois nécessaire.

Suites opératoires rhinoplastie

Les suites opératoires d’une rhinoplastie n’est pas généralement douloureuse. Il est possible toutefois d’éprouver une gêne ou une difficulté respiratoire en raison des mèches placées dans le nez à la fin de l’intervention.

Les suites opératoires peuvent aussi être marquées par des saignements assez modérés. Il est possible d’observer aussi autour du nez un œdème avec quelquefois des ecchymoses qui disparaissent au bout de quelques semaines. Il y a aussi des cas d’obstruction à cause des mèches et des attèles. Les attèles sont retirées après une dizaine de jours.

Résultat de la rhinoplastie

Pour apprécier le résultat d’une plastie de correction du nez, il est recommandé de patienter environ 3 mois. Le résultat définitif quant à lui ne pourra intervenir qu’après le 6ème mois environ. Le résultat est généralement un nez corrigé, naturel et harmonieux. Il est possible de noter dans certains cas, surtout quand il ne s’agit pas d’un chirurgien qualifié, de noter des cas d’imperfections de résultats exigeant alors une rhinoplastie secondaire.

Complications

Parmi les complications d’une rhinoplastie, on peut citer en l’occurrence les cas de saignement, d’hématomes, les cas d’infection, des cicatrices inesthétiques ou encore les cas de nécrose cutanée.