Sleeve Gastrectomie

La sleeve gastrectomie est une intervention qui permet le traitement chirurgical de l’obésité. Autrement dit, la gastrectomie longitudinale comme on l’appelle aussi fait partie, avec l’anneau gastrique, le bypass ou le mini-bypass des interventions de la chirurgie de l’obésité.

Aujourd’hui considérée comme l’une des pathologies la plus grave dans le domaine de la santé publique par l’OMS, l’obésité est surtout une maladie chronique évolutive dont les causes sont entre autres : une alimentation hypercalorique, une vie sédentaire, de même que cette maladie caractérisée par un excès pondéral peut être davantage liée à des causes psychologiques, héréditaires comme au milieu de vie du patient.

Il faut néanmoins distinguer le surpoids de l’obésité. Pour déterminer si une personne souffre d’obésité, il faut calculer son indice de masse corporel en divisant son poids par sa taille au mètre carré (IMC = poids/taille au m²). Lorsque le résultat est ≥30 kg/m² alors, il s’agit d’un patient obèse. Lorsqu’au contraire l’IMC se situe entre 25.0 et 29.9 kg/m², il s’agit d’un cas de surpoids qui ne peut pas être pris en charge par la chirurgie. Un IMC normal quant à lui se situe entre 20 et 25 kg/m².

Prix sleeve gastrectomie

Le tarif de la chirurgie bariatrique en Tunisie se pratique de la même manière que le coût de la chirurgie esthétique. Il s’agit d’un package qui permet au patient de bénéficier de son intervention de même que de profiter d’un séjour touristique en Tunisie.

Intervention Tarifs Séjour
Sleeve Gastrectomie 4.650€ 3 nuits /4 jours


Indications de la gastrectomie longitudinale

La sleeve gastrectomie est principalement indiquée pour les patients qui présentent un IMC ≥ 35 avec des risques de comorbidités ou alors ceux ayant un IMC ≥ 40 kg/m².
Quand on parle de comorbidités associées à l’obésité, on veut par là désigner l’ensemble des maladies associées à l’obésité et dont une chirurgie ou n’importe quel traitement de l’obésité pourrait permettre leur amélioration.

Il s’agit spécifiquement des maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, les douleurs articulaires, l’apnée du sommeil, etc.
Il faut aussi rappeler que l’obésité entraîne un changement radical dans la qualité de vie du patient de même qu’elle diminue aussi l’espérance de vie du patient. D’où l’importance d’un traitement. En cas d’échec du régime alimentaire, d’une activité physique et lorsque la prise en charge comportementale et psychologique n’a pas marché de même qu’un traitement médicamenteux de l’obésité, la chirurgie reste le moyen le plus efficace de soigner l’obésité. Et dans le cas spécifique des patients décrits plus haut, une sleeve gastrectomy. Toutefois, la gastrectomie longitudinale n’est pas indiquée pour les patients atteints d’obésité morbide ou ayant un IMC > 50 kg/m² à moins de constituer un premier temps opératoire au bypass gastrique.

Principe de la sleeve gastrectomie

La technique du la sleeve gastrectomie consiste à réduire au maximum le volume de l’estomac et de supprimer l’hormone responsable de la faim que l’on appelle la ghréline. En supprimant ainsi les 2/3 de l’estomac, le patient n’a plus besoin de manger une grande quantité de nourriture pour se rassasier de même que la suppression de la ghréline limite la faim. En faisant de l’estomac une sorte de tube, la sleeve gastrectomie contribue fortement à la perte de poids du patient obèse. En tant que chirurgie restrictive, les suites opératoires de la sleeve sont relativement simples.

Déroulement de l’intervention

La sleeve gastrectomie est une chirurgie réalisée sous cœlioscopie. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et peut durer entre 45 mn environ et 2h. L’intervention consiste à sectionner l’estomac et à l’agrafer de sorte à en faire seulement un tube.

Quelques petites incisions sont nécessaire, environ 6, d’une longueur qui varie entre 5 mm et 3 cm tout au plus. Ces incisions permettent d’introduire les trocarts nécessaires à l’intervention.

A la fin de l’intervention, la digestion des aliments reste la même, mais le volume de l’estomac diminue de même qu’on observe un ralentissement des aliments. Après cette intervention, le patient à moins faim parce que l’hormone responsable de la faim a été supprimé.

Les suites opératoires d’une sleeve gastrectomie réalisée par laparotomie sont généralement plus longues que celles d’une sleeve sous cœlioscopie.

Suites opératoires de la gastrectomie longitudinale

Les suites opératoires de la sleeve gastrectomie sont simples. Pendant l’extubation on retire la sonde nasogastrique. Le lendemain de l’intervention, un test au bleu de méthylène est réalisé et un transit aux hydrosolubles la matinée. Si c’est deux tests s’avèrent négatifs, le patient est donc autorisé à s’alimenter. Une alimentation liquide est alors recommandée. Tous les conseils hygiéno-diététiques sont dans ce cas prodigués au patient lors de son hospitalisation. Dans un but préventif, un traitement anti-coagulant est prescrit au patient pendant 10 jours. Une alimentation mixée ou hachée est souhaitable pendant 3 semaines. L’alimentation solide quant à elle ne sera reprise que de manière progressive.

Complications post-opératoires du sleeve

Chaque chirurgie présente des risques et des complications. Ceci est davantage vrai pour la chirurgie bariatrique qui selon la Haute autorité de Santé (HAS) présente un taux de mortalité de 0.19%. les cas de décès après une sleeve gastrectomie sont causés généralement par une embolie pulmonaire, une défaillance cardio-respiratoire, une complication des fistules.
Il y aussi après une sleeve gastrectomy les cas de complications hémorragiques, notamment les risques de saignement. Une tachycardie de même qu’une pâleur cutanée peuvent être les symptômes post-opératoires du saignement.

Une gastrectomie longitudinale peut aussi causer des fistules gastriques qui représentent à elles seules, entre 0.6 et 4.3 % des cas de complications de cette intervention. Lorsqu’il est soupçonné une fistule, une reprise chirurgicale est nécessaire et elle se fera par cœlioscopie.

D’autre part, il y a des complications comme la sténose gastrique ou encore les cas de reflux gastro-œsophagien voire aussi une dilatation de la poche gastrique qui demeure l’une des principales craintes de cette chirurgie. Mais il faut noter que la sleeve gastrectomie n’entraîne pas de carences en vitamines.

Le principal avantage de la sleeve gastrectomie c’est qu’en l’absence de complications, elle permet une perte de poids importante (70 % de perte de poids sur 10 ans) de même qu’elle permet de soigner le diabète de type 2 particulièrement. Dans d’autres cas, c’est l’hypertension et la dyslipidémie qui sont soignées après une sleeve gastrectomie.