La digitopression ou la technique pour devenir mince naturellement

La digitopression est une acupuncture alternative. Plutôt que d’utiliser les aiguilles comme c’est le cas en acupuncture, ce sont les doigts qui permettent d’agir sur les points réflexes et les méridiens sur lesquelles normalement l’acupuncture traditionnelle intervient. C’est pourquoi on l’appelle aussi l’acupuncture manuelle. En stimulant les organes d’élimination (reins, poumons, intestins, peau), l’acupression comme on l’appelle aussi, aide à réguler l’appétit, à stimuler les énergies et à remodeler la silhouette.

Une technique ancestrale

Contrairement à ce qu’il est possible de penser, la digitopuncture n’est pas une technique nouvelle. Elle date d’entre 475-221 avant J.C, bien qu’elle fut quelque peu oubliée, et seulement rétablie avec la révolte populaire de 1929 contre la volonté gouvernementale de lui substituer la médecine occidentale. La dynastie de Ming est celle qui vécu la grandeur de la digitopuncture.

Connaître le corps d’abord

Alors que dans la médecine occidentale le corps dans son ensemble est appréhendé scientifiquement seulement, il en va autrement dans la médecine traditionnelle chinoise. Ici par exemple, le surpoids et la cellulite ne vont pas s’expliquer uniquement par une accumulation de graisse ou un phénomène de rétention d’eau, mais comme un déséquilibre entre la matière et le mouvement, c’est-à-dire entre le Yin et le Yan. Ce qui permet de saisir dans le déséquilibre dans son ensemble. L’alimentation, le stress, le trauma, etc. vont ainsi rentrer en ligne de compte dans l’explication du surpoids ou de l’aspect peau d’orange.

Perdre du poids par digitopression

L’acupressure va agir principalement sur les zones où s’accumule le plus souvent la graisse ou alors la cellulite. Le ventre, les fesses, les cuisses, sont donc prioritairement ciblés.

Pour aider à la perte de poids, la digitopression va principalement intervenir en touchant les points réflexes et en interagissant sur les méridiens, plus précisément le foie, l’estomac, le pancréas, etc. Le but est d’éviter les ballonnements, et de permettre que l’on se rassasie plus rapidement. La digitopuncture a comme le bypass gastrique, un effet satiétogène. Tout comme après cette intervention dédiée au traitement de l’obésité, le patient éprouve une sensation rapide de satiété, tout comme aussi, il répugne les fringales, le grignotage ou les aliments sucrés.

Déroulement de la digitopression

Pour une cure d’amincissement, plusieurs séances peuvent être nécessaires. Les premières séances qui durent 2 semaines sont dites d’amincissement. Les secondes ou séances de stabilisation durent 1 semaine (4 soins) et les troisièmes, les séances de consolidation.