Le mini Lift du visage pour redessiner l’ovale

Le mini lifting est une technique plébiscitée par de nombreux chirurgiens esthétiques à Paris et à travers le monde entier pour lutter contre le relâchement cutané et la fonte des volumes. Cette technique chirurgicale offre un résultat naturel et très peu de suites opératoires à toutes les personnes qui, dès 40 ans, souhaitent se débarrasser des bajoues, des rides et rajeunir rapidement leur visage.

Quel mini Lift choisir ?

Bien choisir le lifting qui correspond à son processus de vieillissement

Pour trouver le lifting qui convient le mieux à votre visage, il est nécessaire de prévoir une consultation au préalable avec votre chirurgien esthétique. Il établira un diagnostic précis et lors de cette première consultation, il doit pouvoir vous délivrer un devis précis.

En fonction de votre âge, de la texture de votre peau et de l’avancement de la ptôse cutanée, le chirurgien esthétique vous orientera vers un mini-lift, une pince-sourcil ou la pose de fils tenseurs.

mini-lifting-visage

Quelles sont les suites opératoires du Mini lift du visage ?

Le mini-lifting est un acte chirurgical rapide et sans douleur

Le mini-lift est une intervention rapide qui se pratique au bloc opératoire sous anesthésie générale ou anesthésie locale potentialisée. Il faut compter environ 1H00 à 1H30 d’opération. Le visage est légèrement oedématié et peut présenter quelques hématomes pendant les jours qui suivent l’intervention. Toutefois il n’est pas nécessaire de passer une nuit à la clinique et les patients peuvent généralement rentrer chez eux quelques heures après le réveil.

La désocialisation n’excède pas 7 à 10 jours. Comptez environ une semaine de congés professionnel afin d’apparaître en public sans aucune marque sur le visage.
Durant cette période, l’utilisation d’un maquillage couvrant peut éviter toute éviction sociale.

mini-lifting-ovale

Quelles précautions prendre après mon lifting du visage ?

Du repos et de la tranquillité pour éviter les risques liés au minilift

Un minilift du visage demande quelques précautions dans les jours et les semaines qui suivent l’intervention :

Ne pas pratiquer de sport intense pendant au moins 1 mois, le temps d’une bonne cicatrisation.

Éviter les milieux aquatiques et/ou vapeur d’eau (ex : hammam) pour réduire le risque d’infection.

Éviter les aliments qui demandent une forte mastication pendant les premiers jours qui suivent le lifting du bas du visage pour éviter les douleurs (idem pour les fils tenseurs jusqu’au stade de fibrose 2 à 3 semaines après l’intervention).

Protéger sa peau du soleil pour éviter les risques de dépigmentation ou hyperpigmentation au niveau des cicatrices et des hématomes.

Pour un rajeunissement complet du visage, avec quels autres traitements de médecine esthétique faut-il combiner le lifting ?

Injection de Botox, acide hyaluronique, fils tenseurs… sont associables au minilift !

Le mini lift du visage peut être combiné avec les injections de Botox au niveau des sourcils notamment pour éclaircir et ouvrir le regard. La toxine botulique permet de faire disparaître la ride du lion (entre les deux sourcils), les rides de la patte d’oie et toutes les rides du contour de la bouche (rides du fumeur).

Le mini-lift peut aussi être complété par l’action de l’acide hyaluronique pour combler un cerne creux, remplir le creux des tempes ou des pommettes pour recréer les volumes du visage qui ont fondu.

Enfin, votre chirurgien esthétique peut vous proposer une pose de fils tenseurs pour compléter votre minilift du visage. Ces fils tenseurs vont permettre de remettre en tension l’ovale du visage de façon plus prononcée ou de contrer le relâchement cutané au niveau du front, des paupières ou encore du cou. La pose de fils tenseurs après un lifting s’avère généralement plus douloureuse en fonction de l’endroit où ils sont positionnés et de la technique utilisée.